VISITE VIRTUELLE pour découvrir

Les activités des Apôtres de l'Amour Infini

Les religieux et religieuses de l'Ordre de la Mère de Dieu unissent la vie contemplative à la vie active.

«C’est Dieu qui fait Son Oeuvre.  Nous, nous sommes là comme de petits instruments misérables.  Plus les instruments sont misérables et imparfaits, plus éclatent la puissance et le talent de l’Artiste divin.  Il emploie des vieux pinceaux, toutes sortes de vieux outils et Il fait de belles choses parce que l’Artiste est très talentueux.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Voir les activités des religieux
Voir nos missions lointaines

Dans l'adoration perpétuelle, nous honorons Jésus-Hostie et nous intercédons pour l'humanité.
Nous vivons du travail de nos mains et des aumônes offertes par nos généreux bienfaiteurs.

ACTIVITÉS des religieuses

Au Monastère du Magnificat et dans nos missions, nous travaillons de nos mains dans tous les domaines possibles. Les Religieuses s'activent à tous les soins du ménage: cuisine, confection, racommodage des vêtements et ornements liturgiques, buanderie, secrétariat, travaux en vue des publications des Éditions Magnificat, correspondance, expédition des colis, démarches et collectes des dons,
soins et visites aux familles et aux pauvres, etc, etc.

prière pour le salut du monde et de l'église
Adoration perpétuelle par les Pères

«Plus l’âme est détachée de la terre, plus elle peut vraiment entrer en prière. Pour devenir des âmes de prière dans toute la force du mot, des âmes vraiment unies à Dieu, il faut être des âmes sacrifiées. Il faut y tendre, y travailler, le désirer. Et pour arriver à se sacrifier, il faut prier, en demander la force à Dieu.» (Père Mathurin de la Mère de Dieu)

Heureuses de se regrouper près de la Crèche de Noël.

«Voulez-vous être des âmes que le bon Dieu dirige, instruit, assiste, éclaire, conseille dans toute activité, des âmes dociles dans Sa main? Soyez des âmes de prière! C’est le secret des Saints. Tous les Saints ont été des âmes de prière, même ceux qui ont dû avoir une vie très active, très mouvementée.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Une courte prière à la Vierge Miraculeuse.

«Nos prières doivent être le reflet d'un désir véhément, violent, ardent, sans limites. Cela plaît tellement à Dieu. -Ô ma Souveraine, ô ma Mère, je me donne à Vous; gardez-moi!» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Récitation du chapelet dans la forêt enneigée.

«C’est avec humilité que nous devons nous engager dans cette dévotion au très Saint Rosaire, sans vouloir tout raisonner.  Ceux qui réciteront le chapelet avec simplicité et humilité récolteront les fruits qui y sont attachés.  Quand on veut tout comprendre avant d’agir, on ne fait jamais rien.» (Père Mathurin de la Mère de Dieu)

Les religieuses unies dans la prière.

«Prier, crier constamment vers le ciel, c’est ce que doit être la vie d’un chrétien parce que nous sommes en perpétuel danger de naufrage sur la mer orageuse du monde. La grâce vous sera donnée en abondance, mes frères et mes soeurs, selon l’intensité de votre prière.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Chemin de la Croix à la Montagne Saint-François.

«Soyons des âmes contemplatives de la croix et de la Passion de Jésus. C’est dans cette méditation de la Passion que les Saints ont trouvé le courage de tout souffrir sur la terre, de se mortifier, de se sacrifier pour Dieu, de mépriser les honneurs, d’accepter les mépris, les humiliations.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Pèlerinage pour vénérer les reliques de sainte Maria Goretti.

«Je vous souhaite la grâce d’être de vrais serviteurs de Dieu, des serviteurs qui ne mettent pas de limites à leur don, qui suivront Jésus partout où Il voudra bien les conduire, des serviteurs à l’écoute de Sa voix pour exécuter non seulement Ses Volontés, mais aussi Ses moindres désirs, avec attention, précision, fidélité et cordialité.» (Père Mathurin de la Mère de Dieu)

Nos Soeurs anciennes en prière continuelle.

«Le bonheur de l’éternité, c’est l’union à Dieu, mais déjà sur la terre, il faut toujours tendre à cette union. C’est le but de la vie et on y manque, on l’oublie tellement! On est si facilement distrait! Dans Sa miséricorde, Dieu nous envoie la maladie, la vieillesse pour augmenter, parfaire cette union à Dieu.» (Père Mathurin de la Mère de Dieu)

Prière amoureuse à notre Mère du ciel.

«Dieu aime la prière suppliante qui monte vers Lui, et tout le Ciel écoute cette prière avec admiration. Si vous le saviez, vous seriez toujours dans cet état de prière qui fait entrer le Ciel en jubilation, et fait oublier en quelque sorte le règne de Satan.» (Père Mathurin de la Mère de Dieu)

Soin des malades, divers petits travaux
Nos Soeurs anciennes et malades

«Si vraiment nous avons l’amour de Dieu en nous, un amour surnaturel, cet amour doit nous rendre tendres, attentifs à l’âme de notre prochain, mais aussi à son corps.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Soin des malades

«Les bonnes personnes âgées sont, dans la société, une inspiration et un encouragement pour les plus jeunes, d’abord par leur esprit de prière, par leur sagesse et leur sens des vraies valeurs, par l’exemple de leur sérénité et de cent "petites vertus" cachées que les malaises et inconvénients du vieillissement graduel leur ont appris à pratiquer.» (Père Mathurin de la Mère de Dieu)

Repas chez nos anciennes

«Bienheureux ceux qui ont faim et soif de la justice parce qu’ils seront rassasiés. Bienheureux ceux qui ont faim et soif de rentrer dans la volonté de Dieu, d’être conformes à Sa volonté. C’est cela la justice. La justice, c’est Dieu. On veut être conforme à Dieu, à Son vouloir, à Son dessein.» (Père Mathurin de la Mère de Dieu)

Visite d'une patiente hospitalisée

«Le salut du genre humain s’est fait sur la croix et tout salut surnaturel se fait par la croix. C’est LA voie, c’est LE chemin. À tous les jours, nous désirerions un autre chemin. Mais la croix est l’unique chemin. Soumettons-nous à Dieu. Adorons Sa très sainte Volonté, incompréhensible.» (Père Mathurin de la Mère de Dieu)

Accompagnement d'une dame aveugle

«Ce que vous faites au moindre des Miens, c’est à Moi que vous le faites, nous dit Jésus dans l’Évangile. Dans toutes nos actions, nos comportements vis-à-vis de notre prochain, demandons-nous si vraiment nous le traitons comme étant notre Jésus que nous disons aimer.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Fabrication des hosties

«Un seul enfant de Dieu qui a le coeur tout attaché à son Père des Cieux, qui est tout attentif à Lui et veut Lui plaire en tout, peut consoler le Père des cieux et Lui faire oublier la multitude des peines que tant d’autres âmes Lui causent par leur indifférence.» (Père Mathurin de la Mère de Dieu)

Tissage des rameaux bénits

«Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le vous-mêmes pour eux.  C’est la grande loi de charité que Notre-Seigneur nous a donnée.  N’oublions pas un instant ce grand principe; qu’il soit le mobile conducteur de tous nos rapports avec notre prochain.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Confection des chapelets

«Un saint triste est un triste saint, dit saint François de Sales.  C’est important de cultiver la joie, non pas la folie et l’étourderie.  Les personnes joyeuses trouvent toujours le moyen de voir le bon côté des choses.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Les Soeurs novices à l'étude

«En méditant la vie de notre Sauveur, de Sa naissance à Sa mort, nous voyons que Ses prédilections vont aux petits, aux pauvres, aux malades, aux méprisés de ce monde. Les bergers à qui les Anges ont annoncé la naissance de Jésus étaient bien ordinaires, sans prétention de vertus, mais ils plaisaient à Dieu par leur humilité, leur simplicité.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

jardinage et entretien paysager
Chemin de la Croix, Vendredi-Saint

«Dans Sa Passion, Jésus vient Se livrer pour moi. Il est mort sur une croix pour me prouver qu’Il m’aimait et Il me demande: M’aimes-tu? Ai-Je assez fait pour Me gagner ton amour? –Oui, mon Jésus! Je Vous aime comme Vous l’attendez, je Vous aime vraiment! Ayez pitié de moi!...» (Père Mathurin de la Mère de Dieu)

Adoration perpétuelle par les Religieuses

«Nous devons étudier l’Évangile, le méditer dans notre coeur.  Ce n’est pas seulement la lecture de l’Évangile qui importe; il faut surtout le vivre, aimer ce qu’il contient, aimer ce que Dieu nous demande, aimer la Volonté de Dieu et la réaliser dans le détail de notre vie.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Fondation d'un nouveau bâtiment

«Tous nos travaux dans l’ordre matériel doivent servir le domaine spirituel.  Nous avons des maisons, c’est pour abriter des serviteurs du bon Dieu.  Tous ces travaux doivent donc être accomplis avec beaucoup d’amour de Dieu et beaucoup d’esprit de foi et d’esprit surnaturel, afin d’avoir la bénédiction de Dieu sur tout ce que nous entreprenons.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

On fait la chaîne pour monter les matériaux

«Il ne faut pas oublier ce primat de la recherche de Dieu, de la recherche du spirituel. Tout le reste est pur néant.  Ces constructions, tout ce travail humain, matériel que nous accomplissons ne serviraient de rien si ce n’était pas dans le but de la plus grande gloire de Dieu.  Ce ne doit être que des moyens pour accomplir cette oeuvre spirituelle.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Arpentage pour diriger la construction

«Il n’y a rien de mal à posséder des compétences humaines; au contraire, il en faut.  Mais notre conversation, notre intérêt ne doiventpas être orientés seulement vers ces nécessités.  À travers les occupations nécessaires, notre cœur doit demeurer attentif à Dieu, soucieux de Lui plaire, de demeurer dans Sa sainte Volonté.» (Père Mathurin de la Mère de Dieu)

Fabrication des fermes pour la charpente

«Dieu Se manifeste à celui qui observe Ses commandements.  Bienheureux celui qui a l’esprit de pauvreté, celui qui est détaché de toutes les choses de la terre, dont le cœur est uni à son unique fin: Dieu.  Celui qui est uni à Dieu, observe Ses commandements et Dieu l’aime.  N’est-ce pas déjà la béatitude sur la terre de savoir que Dieu l’aime!...» (Père Mathurin de la Mère de Dieu)

Les blocs proviennent sites de démolissage

«Il faut bâtir notre maison sur le roc, le roc de l’humilité, le roc de l’amour de Dieu, être collés à Dieu.  Demandons la grâce d’être cimentés avec le bon Dieu.  Vous voyez les constructions, toutes ces briques cimentées ensemble!  Il serait bien difficile de les décoller; c’est l’image de nos âmes cimentées avec le bon Dieu.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Pose des cadres de fenêtres

«Bienheureux ceux qui ont faim et soif de la justice parce qu’ils seront rassasiés. Bienheureux ceux qui ont faim et soif de rentrer dans la volonté de Dieu, d’être conformes à Sa volonté. C’est cela la justice. La justice, c’est Dieu. On veut être conforme à Dieu, à Son vouloir, à Son dessein.» (Père Mathurin de la Mère de Dieu)

assistance aux familles et aux démunis
Préparation des boîtes de nourriture pour les familles.

«Aussitôt que nous cherchons à jouir de la vie, nous ne pouvons pas faire l’Oeuvre de Dieu.  L’Oeuvre de Dieu s’accomplira en travaillant, en priant et en se privant.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Les boîtes alimentaires prêtes à distribuer.

«L’amour du bon Dieu, c’est un feu qui s’entretient, qui s’augmente par le combustible de toutes les petites choses que nous faisons pour nous soumettre à la sainte Volonté de Dieu, ce sont tous les actes de vertu.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Les boîtes alimentaires sont distribuées.

«Le bon Dieu nous a amenés dans cette Oeuvre pour marcher sur Ses pas et pour montrer le chemin étroit à nos frères, à ceux qui veulent être chrétiens.  Il faut nous-mêmes y marcher les premiers.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Les boîtes alimentaires sont distribuées.

«Mon Dieu, permettez-moi d’être le délégué de mes frères et mes sœurs. Régnez sur la terre! Faites quelque chose! Vous êtes tout-puissant! Faites un prodige de conversion, de transformation pour moi et pour mes frères et sœurs. Venez Jésus, venez nous transformer ainsi que toutes les âmes de bonne volonté.» (Père Mathurin de la Mère de Dieu)

Cueillette des dons pour la Maison du Pain, Québec

«Celui qui aide l’Apôtre aura la récompense de l’Apôtre, dit Jésus.  Je vous exhorte tous à prier souvent pour nos bienfaiteurs, pour tous ceux qui nous aident à différents degrés, matériellement mais aussi par leurs prières et leurs sacrifices, et ce n’est pas là le moindre des bienfaits.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Préparation des boites alimentaires pour la Maison du Pain, Québec

«Ne pensez pas que les Saints le soient devenus en se laissant vivre...  Non, ils ont dû travailler, s’entraîner.  Le bon Dieu veut faire beaucoup, mais il faut faire notre part.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Préparation des lunchs pour les itinérants dans la ville de Québec

«La parole de Dieu est éternelle.  L’Évangile n’a jamais changé depuis des siècles.  Les hommes, eux, veulent tout changer et faire une religion à leur convenance, mais Dieu ne change pas.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Préparation des boites pour les familles dans le besoin

«Soyons attentifs à Dieu comme les petits enfants qui ont les yeux fixés sur leurs parents. Imitons-les dans leur simplicité, leur confiance, car Dieu Se révèle aux petits. Je Vous rends grâce, Père, Seigneur du Ciel et de la terre, de ce que Vous avez caché ces choses aux sages et aux prudents, et de ce que Vous les avez révélées aux petits, dit Jésus.» (Père Mathurin de la Mère de Dieu)

Équipe des religieuses et bénévoles de la Maison du Pain, Québec

«La parole de Dieu est éternelle.  L’Évangile n’a jamais changé depuis des siècles.  Les hommes, eux, veulent tout changer et faire une religion à leur convenance, mais Dieu ne change pas.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Préparation des lunchs pour les itinérants dans la ville de Québec

«Le propre des Saints est d’être joyeux.  Si nous sommes unis à Dieu, source de toute joie, nous ne pouvons pas faire autrement que d’avoir une grande joie, même dans nos souffrances.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Pour les Fêtes: préparation de bonbonnières pour les habitués de la Maison du Pain

«Que notre coeur soit attentif à Dieu. Même si nous devons nous occuper des choses de la terre, vaquer à diverses occupations, que notre coeur, notre esprit se tournent très souvent vers Dieu et Lui soient attentifs. Et Dieu Se manifestera.» (Père Mathurin de la Mère de Dieu)

À Québec, la file des habitués de la Maison du Pain

«Dieu m’a créé, Il a créé chaque être humain par amour, pour manifester Son amour et pour que nous L'aimions par-dessus toutes choses. Quelle déception pour Lui, quelle souffrance pour le Coeur de Jésus quand l’humain préfère les choses de la terre à Son amour, quand il se laisse volontairement distraire par les plaisirs de toutes sortes!» (Père Mathurin de la Mère de Dieu)

Le mot encourageant plus nécessaire encore que la nourriture

««Notre-Seigneur nous dit dans l’Évangile: Allez, enseignez toutes les nations. Il n’a pas dit d’aller convaincre, mais d’enseigner, de porter Son message, de répandre la bonne semence. Les hommes peuvent accepter ou non la Parole divine; cela les regarde.  Dieu fait croître la bonne semence dans les coeurs bien préparés.»» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Distribution des boites alimentaires à la Maison du Pain

«Demandons à Dieu cette grâce d’aimer la pauvreté, d’aimer les pauvres, d’aimer tout ce qui est humble en ce monde, d’être heureux lorsque quelque chose nous manque. Bénissons Dieu de nous donner ce qu’il faut pour nous nourrir, mais bénissons-Le aussi lorsqu’Il nous accorde le grand don de la pauvreté.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Distribution des boites alimentaires aux familles

«Je vous souhaite de voir toutes choses selon des vues de foi: tout ce qui vous arrive, tout, tout. Prions que nos frères et soeurs de la terre arrivent à cet idéal: reconnaître l’action de Dieu dans tous les événements de la vie, discerner Sa main paternelle, amoureuse qui guide nos vies, dans la souffrance comme dans la joie, en toutes circonstances.» (Père Mathurin de la Mère de Dieu)

cuisine
Une religieuse fait du jus de légumes.

«Pourquoi sommes-nous venus ici?  Mystère que nous ne comprenons pas, mais nous sommes devant l’évidence que c’est l’Oeuvre de Dieu.  Nous devons en être reconnaissants et remercier le bon Dieu de nous avoir pris malgré toutes nos misères, notre indignité.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Préparation des diètes.

«La prière doit transformer nos vies. En même temps que nous supplions Dieu par la prière, il faut faire pénitence en extirpant de nos vies tout ce qui déplaît à Dieu, tout ce qui est contraire à Ses desseins sur nous.» (Père Mathurin de la Mère de Dieu)

Coupe des légumes.

«Jésus a entrepris la grande oeuvre de la Rédemption dans le plus grand silence parce que c’est ainsi que nous devons faire, nous aussi. Dans le silence de notre coeur faire le don total de tout notre être à ce Jésus qui a fait des folies d’amour pour nous.» (Père Mathurin de la Mère de Dieu)

Les pommes de terre sont pelées.

«Si le bon Dieu nous demande de petites choses et que nous les accomplissons avec ponctualité, avec délicatesse, avec amour, avec ferveur, avec application, Dieu sera touché; c’est cela le grand secret de tous les grands serviteurs de Dieu.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Préparation des traditionnelles tourtières.

«L’amour se prouve par le don.  Plus le don est plénier, plus l’amour est vrai, et le Fils de Dieu veut de nous un don total.  Aimons Dieu puisqu'Il nous a aimés le premier. Rendons-Lui amour pour amour.» (Père Mathurin de la Mère de Dieu)

Le grand chaudron à vapeur.

«Donnez-moi, mon Jésus, la grâce de toujours renouveler ce don de moi-même dans l’humilité, l’obéissance, la charité, en recherchant tout ce qui Vous plaît et en évitant tout ce qui Vous déplaît. Accordez-moi Vous-même cette grâce, mon Jésus, car sans Vous je ne puis rien.» (Père Mathurin de la Mère de Dieu)

La bonne cuisine au poêle à bois.

«La sérénité, l’égalité d’humeur sont des vertus qui s’acquièrent, il faut s’y exercer. Être de bonne humeur quand tout va à notre goût, ce n’est pas une merveille, n’importe quel païen peut en faire autant. Par contre, sourire quand on est sur la croix, voilà l’exploit du chrétien.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Coupe de la charcuterie.

«Faisons une vraie prière, du fond du coeur: "Mon Jésus, voyez mon impuissance, voyez mon incapacité, je suis lâche, mais je veux vraiment Vous faire le cadeau d’un don total de moi-même. Vous êtes la source de toute grâce, donnez-moi je Vous en prie, cette grâce de tout faire pour Vous."» (Père Mathurin de la Mère de Dieu)

Préparation du repas.

«Mes frères et soeurs, donnons-nous à Dieu sans réserve et nous goûterons la joie des enfants de Dieu, de Ses vrais serviteurs.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Triette et coupe des légumes.

«Les mondains croient que ceux qui s’engagent dans cette voie de sacrifice et d’immolation qu’est la vie religieuse sont des âmes qui renoncent au bonheur. Bien au contraire! Un bonheur inaltérable devient le partage le plus assuré du vrai religieux, qui se donne à Dieu sans compter.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Préparation de bonnes tartes aux fraises.

«Nous devons être une image de Dieu. Les gens diront: "Si les apôtres de Dieu sont si aimables, comment doit-être Dieu Lui-même?" Il ne faut pas rendre Dieu odieux aux hommes, mais attirant, surtout par notre charité, notre bonté. Pour cela il faut savoir s'oublier. Parfois ça fait mal au dedans, mais on sourit quand même.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Un repas festif.

«Plus nous ferons pour Dieu, plus nous goûterons la joie du Ciel dans nos âmes. Celui qui quittera tout pour Moi, dit Jésus, recevra le centuple en ce monde et la vie éternelle en l’autre. Ce centuple promis comprend la joie du Ciel dont sont inondés ceux qui quittent tout pour Dieu et maintiennent leur don dans la vie de tous les jours.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Entreposage des denrées envoyées par la Providence.

«Paix sur la terre aux hommes de bonne volonté, a dit l’ange aux bergers. Qu’est-ce que la bonne volonté? C’est celle qui est conforme à Dieu. Voulons-nous goûter vraiment les joies de Dieu? Soyons des âmes de véritable bonne volonté, disposées à tout pour plaire à Dieu.» (Père Mathurin de la Mère de Dieu)

Préparation de succulents roulés à la cannelle.

«On parle de la vertu de l'humilité, mais il faut surtout la vivre! Et pour la vivre, il faut l’aimer. Il faut que notre coeur s’éprenne de cette vertu. Pour cela, il n’y a qu’un moyen: contempler Jésus, le Fils de Dieu fait Homme qui manifeste par Sa vie et Sa Parole Son amour de prédilection pour l’humilité.» (Père Mathurin de la Mère de Dieu)

Mise en conserve des fruits d'été.

«Jésus, le Fils de Dieu, a choisi de venir sur terre dans l’oubli, le silence; presque personne ne savait qu’Il S’était incarné. On pourrait dire qu’Il fut oublié à Nazareth pendant trente ans. Voilà Jésus! Voilà ce qu’Il a choisi, Lui l’Homme-Dieu. Il faut Le considérer et nous mettre à Son école.» (Père Mathurin de la Mère de Dieu)

Le repas pour la Communauté sort des fours.

«Notre mission consiste à réveiller la foi dans le monde.  Il va nous falloir une foi très ardente, très vivante, une foi qui nous fait poser des actes courageux.  C’est la foi qui a fait les Saints.  C’est la foi qui fera les nouveaux Apôtres qui vont aller prêcher l’Évangile.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Préparation du choucoute à l'ancienne.

«C’est par une armée d’âmes toutes données que le monde sera refait, qu’il reviendra à Dieu et que l’Église sera rénovée. Dieu est tout-puissant, ce qu’Il commence en nous, Il l’achèvera. Nous n’avons qu’à être fidèles.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

L'inévitable lavage de vaisselle!

«Quand nous aimerons cette grande vertu d’humilité, nous voudrons la pratiquer, nous voudrons reproduire dans nos vies les exemples de Jésus et nous y travaillerons avec toute l’ardeur possible.» (Père Mathurin de la Mère de Dieu)

couture, broderie, arts textiles, buanderie...
Couture et tricot

«Le bon Dieu veut qu'on fasse bien les choses avec le plus d'application possible. Mais ce que le bon Dieu nous demande ici par-dessus tout, c'est Son œuvre. Il veut établir de nouveau Son Royaume sur la terre. Il veut que par Ses apôtres, l'Évangile soit enseigné de nouveau.» (Père Mathurin de la Mère de Dieu)

Prise de mesures pour un nouvel habit.

«Le bon Dieu peut arranger tous nos problèmes les plus difficiles. Il peut les solutionner par Sa toute-puissance moyennant notre prière.  Nous avons besoin de la grâce pour être fidèle. Dieu peut nous la donner, mais il faut la Lui demander.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Apprentissage de l'art de coudre.

«On reçoit des requêtes de prières: "pour un conflit de ménage, pour un emploi, pour mes enfants...." On prie pour toutes sortes de raisons temporelles, pour des intérêts terre à terre. Qui demande à Dieu la grâce d'accomplir Sa Volonté? "Mon Dieu, donnez-moi le courage de réaliser ce que Vous attendez de moi."» (Père Mathurin de la Mère de Dieu)

Les mains au travail, le coeur à Dieu!

«Dieu attend de nous une prière ardente, véhémente, une prière qui fasse violence au Ciel. Les Saints ont été de ces âmes ardentes qui ont désiré beaucoup. Ils ont supplié Dieu avec ardeur et c’est ainsi qu’ils ont obtenu Ses dons.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Des couturières qui travaillent avec amour.

«Notre vie doit être une prière continuelle. Dans la prière nous trouvons la consolation, l'apaisement, le soulagement à nos anxiétés. Lorsque nous avons compris que nous devons avoir cette confiance en Dieu, il est facile de prier.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Confection des habits religieux.

«La pensée du Ciel doit être pour nous un stimulant, un encouragement pour toujours aller de l'avant, pour toujours faire plus pour Dieu. Excelsior! Toujours plus haut!» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Vérification et raccommodage des bas.

«La ferveur c'est l'application, le soin qu'on met à accomplir le plus parfaitement possible chacune de nos actions pour plaire à Dieu.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Soeurs de la Charité de Mère d'Youville au travail.

«Attachons-nous à l’étude de notre Maître pour pouvoir marcher sur Ses traces. N’est-ce pas Son grand désir que chacun de nous marche à Sa suite en imitant Ses divins exemples de la Crèche au Calvaire? Je vous ai donné l’exemple, nous a-t-Il dit, afin que vous fassiez comme J’ai fait.» (Père Mathurin de la Mère de Dieu)

Remise à neuf d'un vêtement liturgique.

«Notre but est éternel, il est divin. Plus nous nous appliquerons à devenir de vrais serviteurs de Dieu, diligents à nous renoncer, à porter notre croix, à suivre Jésus en toute droiture d’âme, plus nous deviendrons Ses amis. Je ne vous appellerai plus Mes serviteurs, mais Mes amis, dit Jésus.» (Père Mathurin de la Mère de Dieu)

Joie de se dévouer pour Dieu.

«Nous sommes les enfants de Dieu, notre service doit être plein d’amour comme celui d’un enfant attentif à plaire à son père.  Voilà le genre de serviteurs que Dieu veut de nous, des serviteurs ayant l’amour et l’empressement des bons enfants pour leurs parents chéris.» (Père Mathurin de la Mère de Dieu)

Une équipe d'artistes confectionnant des ornements liturgiques.

«Nous pouvons prier dans toutes nos activités. Que de moments nous pouvons ainsi consacrer à la prière. Il faut saisir les occasions et c’est ainsi que vous deviendrez des âmes unies à Dieu, des âmes en contact avec la divinité.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Élaboration d'une chasuble.

«Si nous réalisons à quel point nous avons besoin de Dieu, notre vie entière deviendra une prière constante. Nous ne prions pas, parce que nous ne sommes pas conscients de notre besoin: un besoin continuel de l’assistance divine dans tous les domaines, même dans le domaine purement humain.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)

Confection d'une chasuble pour Noël.

«Pensons beaucoup à tous nos frères et soeurs de la terre. Que le bon Dieu aille Se choisir, parmi eux, de nombreux serviteurs! Qu’Il suscite des âmes qui voudront se donner à Lui, défendre Sa cause, Le faire aimer.» (Père Mathurin de la Mère de Dieu)

À la buanderie de la Maison-Mère

«Même si nous devons nous occuper des choses de la terre, vaquer à diverses occupations, que notre coeur, notre esprit se tournent souvent vers Dieu et Lui soient attentifs. Celui qui garde Mes commandements, c’est celui-là qui M’aime, dit Jésus. Or celui qui M’aime sera aimé de Mon Père, et Je l’aimerai aussi, et Je Me manifesterai à lui.» (Père Mathurin de la Mère de Dieu)

Le linge est prêt à plier et distribuer.

«Chaque fois que nous réalisons que des pensées ou des choses futiles nous accaparent, disons: «Mon Dieu, pardon! Daignez captiver mon esprit, mon coeur afin que je ne vive que pour Vous!» Le bon Dieu exaucera certainement une telle prière, car Il a créé l’homme pour Se manifester à lui et en être aimé.» (Père Mathurin de la Mère de Dieu)

Le linge est sorti de la sécheuse.

«Elle est là notre vocation: consoler notre Père des cieux, et intercéder pour qu’Il pardonne. Il aime qu’on L’amène, par notre amour et nos prières, à pardonner à nos frères et soeurs de la terre qui L’oublient.» (Père Mathurin de la Mère de Dieu)

Les vêtements sont pressés.

«Nous sommes rassemblés ici pour être unis à Jésus notre Sauveur, notre Rédempteur qui est mort pour nous sur la croix pour sauver les âmes. C’est le bon Pasteur qui veut nous associer à Son oeuvre de salut continuée à travers les âges.» (Père Jean-Grégoire de la Trinité)